La boîte à thé

Nous parlons du thé, de recettes, de lectures, de voyages et d'entreprenariat

10 article dans la catégorie "Autour du thé"

Thé Blanc, noir, vert, quelles différences?

the-noir-sous-le-ciel-ete-indien.jpg

Thé vert, thé blanc, thé noir… nous sommes très nombreux à penser que les thés verts, noirs et blancs proviennent de différentes plantes, ceci est une idée reçue! En effet peu importe la couleur du thé, tous sont issus de la même plante: (le camellia sinensis) “camélia de Chine”. Toutefois, ces différentes variétés de thés possèdent des vertus et bénéfices bien spécifiques. Quelles sont leurs principales différences et comment les choisir, c’est ce que nous allons voir! Bonne lecture!

Thé vert: bienfaits et vertus

Le thé vert nous l'apprécions pour sa saveur toute particulière mais également pour ses nombreuses vertus et bienfaits. Depuis des millénaires, le thé vert est utilisé pour aider à guérir et apaiser des maux!

Le thé vert est LE thé parfait pour renforcer son système immunitaire! Antioxydant par excellence il est aussi un puissant anti-inflammatoire, antiviral, antibactérien… bref vous l’aurez compris, en cas de baisse de régime rien de mieux que de consommer une à deux tasses de thé vert (parfumées ou non par jour).

Le thé vert est également excellent pour aider à réduire le mauvais cholestérol, une manière naturelle pour se sentir mieux et aider son corps à diminuer son taux de cholestérol dans le sang.

Enfin, le thé vert est aussi réputé pour aider à perdre du poids, en effet le thé vert aiderait à brûler des calories tout en améliorant les problèmes digestifs!

Vous l’aurez compris le thé vert est votre allié santé, bien-être et plaisir au quotidien!

Retrouvez dans nos coffrets nos thés verts préférés!

Coffret de thés dans le confort de la routine: thé vert – Sencha japonais Kagoshima de la maison de thé Zyo

Coffret de thés sur un nuage de repos: thé vert Japan Genmaicha Yamasaki de Metro Tea

Trouvez votre coffret de thés préféré ici!

Tout savoir sur le thé noir

Le thé noir contrairement au thé vert et au thé blanc est un thé fermenté et oxydé, le thé noir est également celui ayant le plus fort taux de théine parmi les 3.

Les bienfaits du thé noir sont nombreux et peuvent grandement contribuer à améliorer divers petits maux!

Le thé noir est notamment apprécié pour ses bienfaits sur la santé cardiovasculaire grâce à sa haute teneur en flavonoïdes (antioxydants). Il est également excellent pour stimuler le cerveau ainsi que le système nerveux.

Enfin, le thé noir peut tout comme le thé vert vous aider dans votre perte de poids.

Les vertus et bienfaits du thé noir sont nombreux, pour en ressentir les effets rien de tel que de savourer une bonne tasse.

Retrouvez notre sélection de thé noir dans nos coffrets:

Coffret de thés sous ses regards tendres: Thé noir Taiwanais fruité et mielleux de la Maison de thé Cha Yi

Le thé blanc, vous l’aimez comment?

Après le thé vert et le thé noir.. parlons du thé blanc! Une saveur douce, unique et délicieuse que nous aimons déguster à toute heure de la journée. Il est le thé le moins fort en théine, son goût subtil et délicat est un régal pour les papilles.

Saviez-vous que le thé blanc est l’un des plus bénéfiques pour la santé? Si si! Pourquoi? Car le thé blanc est celui ayant subi le moins de manipulation, processus de séchage moins long ce qui lui permet de conserver tous ses bienfaits.

Le thé blanc est très riche en antioxydants, contenant trois fois plus de polyphénols, il booste le système immunitaire et permet de maintenir une santé et une énergie en tout temps.

Tout comme le thé vert, le thé blanc est connu pour faire diminuer le mauvais cholestérol et est excellent pour la santé cardiaque.

Saviez-vous que le thé blanc est aussi réputé pour rendre belle? Grâce à sa haute teneur en antioxydants, il lutte contre les radicaux libre et ainsi protège le vieillissement de la peau. Enfin le thé blanc, aiderait à maintenir des dents blanches et saines!

Vous l’aurez compris, le thé blanc est celui qu’il FAUT avoir dans son placard! L’avez-vous?

Retrouvez nos thés blancs préférés dans nos coffrets:

Coffret de thés sur un nuage de repos: Thé blanc Fraise délice éternel de Zyo

Thé vert, thé noir ou thé blanc… vous l’aurez compris tous sont uniques et ont de nombreux bienfaits pour la santé. Le thé est la boisson santé et savoureuse par excellence!

Chez T•Surprise nous l’aimons sous toutes ses formes! Et vous?

Pour découvrir chaque mois une nouvelle sélection de thés, abonnez-vous!

À très bientôt!
L’équipe T•Surprise

Faire du thé à la marocaine

the-marocain.jpg

Au Maroc et dans les pays tels que le Mali ou le Sénégal, l'usage du thé est relativement récent. Il date du XVIIIè siècle et se popularise à la fin du XIXè avec les anglais. Les Marocains sont totalement conquis par cette saveur. Il faut dire qu'ils buvaient déjà de nombreuses plantes et infusions.

Le sultan Moulay Ismaël connut cette boisson, car le thé faisait partie des cadeaux qu'offraient les britanniques ou les hollandais. Il apprécia fortement le goût, il l'introduisa au Maroc dès son arrivée.

the-marocain-1.jpg

La tradition veut qu'on apporte deux plateaux, l'un contenant des verres de cristal et deux théières, l'autre comprenant les boîtes pour le thé, la menthe, d'autres plantes, un pain de sucre, et un marteau pour le casser, ainsi qu'une fiole d'eau de fleur d'oranger.

On versait le thé en levant es théière très haut de façon à l'aérer et le faire mousser. Il ne faut pas oublier de servir le thé avec des gâteaux ou des fruits secs.

Pour T•Surprise, le thé vert à la menthe représente les douces soirées d'été. S'allonger dans l'herbe et regarder le ciel... Vous pouvez le retrouver dans notre coffret sous les rayons chauds

Li(thé)rature du mois de Mars

Découvrez pour le mois de mars, notre thé & littérature. C'est un duo décadent!!!!

Nous vous proposons le livre Mãn de Kim Thùy

Mãn est une histoire d'amour entre une femme et celles qui l'ont, tour à tour, fait naître, allaitée, élevée. Elle a été déposée dans le potager d'un temple bouddhiste sur le bord d'un des bras du Mékong par une adolescente. Une moniale l'a recueillie et nourrie d'eau, de riz et du lait des seins d'une mère voisine, avant de la confier à une autre femme - enseignante de jour, espionne en tout temps.

Mãn parle de l'amour à l'envers, celui qui doit se taire, celui qui ne peut être vécu, celui qui ne doit pas s'inscrire dans le temps en souvenirs, en histoires. Or, juste avant la fin, ou au milieu d'un nouveau début, ailleurs, loin de la chaleur tropicale, près du corps, dans la lenteur aérienne des flocons de neige, il y a eu un amour à l'endroit, c'est-à-dire un amour ordinaire né d'une rencontre ordinaire, avec un homme ordinaire, ce qui était pour elle l'extraordinaire, l'improbable.

Mãn, c'est l'apprentissage du mot « aimer » pour donner suite à la définition du verbe « vivre » de À toi et à la conjugaison de « survivre » de Ru.

the-litterature.jpg

Savourez ce livre avec ce délicieux : Thé des Courtisanes de Betjeman & Barton!

Li(thé)rature du mois de Février

Une fois par mois, nous vous proposerons un livre et un thé à déguster.

Ru est composé de très courts récits liés un peu comme dans une ritournelle : la première phrase du chapitre reprend le plus souvent l’idée qui terminait le chapitre précédent, permettant ainsi de faire le pont entre tous les événements que la narratrice a connus : sa naissance au Vietnam pendant la guerre, la fuite avec les boat people, son accueil dans une petite ville du Québec, ses études, ses liens familiaux, son enfant autiste, etc. La vie de l’auteure est bourrée de gens charmants, singuliers, de situations difficiles ou saugrenues vécues avec un bonheur égal, et elle sait jouer à merveille avec les sentiments du lecteur, oscillant entre le tragique et le comique, entre le prosaïque et le spirituel. Écrit sur un ton féminin, maternel, chaleureux, poignant et très original, qui dépasse la tranche de vie traditionnelle, Ru dénote un grand talent dans l’art de raconter, où le souvenir devient prétexte tantôt au jeu, tantôt au recueillement. Un récit d’une adorable et candide survivante, un récit qui contient toute la grandeur de la vie.

un-livre-un-the.jpg

Savourez ce livre tout en infusant une fleur de thé d'Asiatica

Tentez votre chance en gagnant ce livre et ce thé en vous inscrivant à notre lettre d'informations. Nous dévoilerons sur notre Facebook le 27 février 2017, le nom du gagnant. Bonne Chance!!!!

Li(thé)rature du mois de Janvier

Une fois par mois, nous vous proposerons un livre et un thé à déguster.

Nous vous proposons un recueil de nouvelles : "Comme chiens et chats". La vie offre toutes sortes d'inspirations : la nature, le sexe, l'amour, la beauté, la bouffe, tiens, même la laideur… Mais pour ceux qui, comme les six auteurs québécois réunis le temps de ce recueil, sont fous des chiens ou des chats, leur compagnon à quatre pattes se révèle une source intarissable de joie, d'anecdotes savoureuses et d'idées de fiction. Comme chiens et chats propose des nouvelles drolatiques ou dramatiques, ludiques ou très noires, nostalgiques de temps révolus ou résolument tournées vers l'avenir. Des récits aux antipodes les uns des autres, avec, comme point de départ, la passion du chien ou du chat.

livre-du-mois.jpg

Savourez ce livre tout en infusant un thé noir à l'orange épicé de Zyo

Tentez votre chance en gagnant ce livre et ce thé en vous inscrivant à notre lettre d'informations. Nous dévoilerons sur notre Facebook le 26 janvier 2017, les noms des 3 gagnants. Bonne Chance!!!!

Li(thé)rature du mois de Novembre

Une fois par mois, nous vous proposerons un livre et un thé à déguster.

livre-the-tsurprise.jpg

Aujourd'hui, nous vous avons déniché un livre de Patrice Godin; vous avez pu apprécié ces talents d'acteur dans les séries télévisées : Le 7e Round, Destinées, La Marraine, ainsi que dans Blue Moon. Il vient de publier son premier roman : "Boxer la nuit".

boxer-la-nuit-patrice-godin.jpg

L'histoire se passe sur une plage de Port Savage dans le Maine, 2 personnages se rencontrent : Nick, un boxeur usé, brisé par la vie et Isabelle, une femme blessée qui traverse une période de remise en question. En l'espace de quelques jours, ces deux êtres que tout sépare réapprendront à vivre et à aimer.

Pour vous donner l'eau à la bouche, voici une petit extrait: " Il y a trois jours à peine, ils ne se connaissaient pas. Ils ne s'étaient même jamais vus. Ils étaient de parfaits inconnus l'un pour l'autre et les probabilités qu'ils se croisent, que leurs vies entrent en contact un jour, étaient infimes, quasiment nulles. Dans l'absolu. Et pourtant."

Dévorez ce livre, avec une délicieuse tasse de thé de thé de Earl Grey de Marie-Antoinette de Comuno-t. Cette réunion de deux grands classiques ayant marqué l'histoire déploie son intense bouquet aromatique de jasmin et de bergamote, réhausse le doux parfum de la rose.

Earl Grey Marie-Antoinette

Ce livre a été édité par notre partenaire : Le Groupe Livre Québécor Média

Pour participer au concours, veuillez vous inscrire à notre lettre d'information, la fin du concours est le dimanche 13 novembre :

#mc_embed_signup{background:#fff; clear:left; font:14px Helvetica,Arial,sans-serif; }
/* Add your own MailChimp form style overrides in your site stylesheet or in this style block.
   We recommend moving this block and the preceding CSS link to the HEAD of your HTML file. */

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

* indicates required
Email Address *
First Name
Last Name
<div class="clear">
    <div class="response"></div>
    <div class="response"></div>
<div></div>
<div class="clear"></div>
</div>


(function($) {window.fnames = new Array(); window.ftypes = new Array();fnames[0]='EMAIL';ftypes[0]='email';fnames[1]='FNAME';ftypes[1]='text';fnames[2]='LNAME';ftypes[2]='text';}(jQuery));var $mcj = jQuery.noConflict(true);

Well measured out are tea

bien-doser-the.jpg

Preparing the perfect Tea Cup is an art! Yes, many teas are easy to approach. Teas with fruit, for example, are infused in boiling water and may rarely become too bitter if you forget a few extra minutes or if you calculate a bit more than the quantity.
However, such is not the case of all types of teas. The "beginners" of the tea do not always think of it, saying that a cup of tea will enjoy the tea no matter what they will make. However, certain gestures and certain habits sometimes mean that the tea will not develop all its aromas … Alternatively, on the contrary, some subtle perfumes are ruined by water which is too hot, or that the taste is made bitter by too high concentration of tea. You need to know to find the perfect balance! And for this, we must first learn how to measure out its tea.

At a rough guess:

For a standard size teapot (about 350 ml), there is a general rule used to get decent tea: you have to calculate 1 TSP per person, for an extra teaspoon, ‘’for the teapot’’. More specifically, the generic specialists assess that a quantity of 2 to 2.5 grams (thus, a teaspoon) per cup of 100 ml is a good bet to hold.
Of course, this is not a fixed rule: types of teas require different amounts in itself (you will often find the specific indications on the box or bag) and each has its preferences - some like their tea more full-bodied, for example, and which would prevent them from adding a spoon of tea to their mixture? Not us, in any case!

Temps d’infusion du thé

the-temperature.jpg

Dans les pays occidentaux, les Anglais sont perçus comme étant la nation du thé. Ils en sont férus, c’est un stéréotype persistant – et, contrairement à bien d’autres stéréotypes, c’en est un qui est entièrement assumé et apprécié des êtres visés. Cependant, des recherches effectuées pour la semaine de la science britannique ont révélé, en 2015, que seulement 16 % des Anglais infusaient leur thé correctement. Plus de 80 % de la population était donc jugés trop impatients!
Le résultat : leur tasse de thé bien aimée n’atteignait jamais son plein potentiel.

Qu’en est-il de la vôtre?

Selon le British Standard Institute, afin de pouvoir dégager tout son bouquet de saveurs, un thé devrait infuser entre 2 et 5 minutes. Mais cette marge, si elle doit généralement être perçue comme un minimum, n’est pas un chiffre exact. Les thés les plus délicats nécessiteront souvent une température plus basse et, en contrepartie, un temps d’infusion plus long. Un processus tout en douceur et longueur… Le thé vert, au contraire, est associé avec un temps d’infusion beaucoup plus court.

D’autres thés demanderont des températures élevées et de longues infusions. Les thés aux fruits peuvent prendre entre 6 et 8 minutes avant d’aromatiser entièrement votre eau; les thés rooibos, quant à eux, entre 4 et 10 minutes. Certains thés pourront infuser votre théière durant d’encore plus longues périodes sans devenir amers. Heureusement, bien des thés s’accompagnent d’étiquettes et d’instructions précises quant à leur mode de préparation idéal.

Si vous êtes pressé, mais que vous ne voulez pas vous passer de votre tasse de thé, il y a toujours moyen de moyenner : augmentez la quantité de thé et réduisez le temps d’infusion pour compenser. Ça vous permettra d’avoir un breuvage chaud et plein de saveurs rapidement, l’amertume en moins.

Température de l’eau pour votre thé!

preparation-du-the.jpg

Pour préparer du thé, il faut faire bouillir de l’eau et utiliser cette eau pour infuser le thé. C’est l’évidence même, non?

Oui… seulement, pas toujours. Une bouilloire traditionnelle amènera votre eau à ébullition, et c’est parfait. Enfin : c’est parfait, mais seulement pour quelques types précis de thé et tisanes. Car à 100 degrés Celsius (la température de l’eau qui bout), plusieurs thés plus délicats perdent leur saveur. Réservez donc l’eau bouillante pour les thés noirs, les thés aux fruits et les thés rooibos!

Pour les autres thés, utilisez de l’eau chauffée aux températures suivantes afin de mieux développer leurs arômes subtils :

Thé blanc :

Probablement le thé le plus fin et délicat, le thé blanc requiert par conséquent une infusion plus « douce ». La température de votre eau oscillera donc de préférence entre 75-80 degrés.

Thé vert :

Les sortes de thés verts diffèrent tant – et leurs températures d’infusion aussi! Le thé gyokuro nécessite les températures les moins élevées, entre 60 et 70 degrés, suivis du sencha, qui relâchera le mieux ses arômes entre 65 et 75 degrés. Quant au Genmaicha et au macha, ceux-ci bénéficieront le plus d’une eau chauffée à 88 degrés (voire un peu plus refroidie pour le genmaicha).

Thé oolong :

Peu importe la méthode d’infusion que vous favorisez pour le oolong, la température de votre eau devrait tourner autour de 88 degrés.
En général, plus votre thé est de haute qualité, plus il nécessitera une température basse. Question de produire la meilleure tasse de thé possible – un peu comme cuire un rôti à basse température, avec amour et patience! Quoi qu’il en soit, utiliser la bonne température d’eau lors de l’infusion de votre thé rehausse le goût de vos infusions. À essayer et adopter!

Chasen Hubo japonais

À vue d’œil, il ressemble à un de ses masseurs de tête – ceux qui sont composés d’une poigne ferme et de branches fines glissant sur le cuir chevelu. Seulement, le chasen kubo est fait de bambou et ses « branches » sont plates. À mi-chemin entre un tout petit râteau et un fouet de cuisine, qui se douterait qu’il s’agit au Japon d’un ustensile à thé?

Chasen Hubo japonais

UTILISER UN CHASEN KUBO

À voir son air naturel et artisanal, on comprend bien que le chasen kubo n’est pas un gadget récent, mais bien un instrument on ne peut plus traditionnel. Son utilité? Le chasen kubo a une fonction dédiée : celle de fouetter le matcha. Le mouvement du poignet est essentiel. En effet, c’est grâce à un rapide mouvement du poignet que la poudre de thé vert est agitée dans une petite quantité d’eau. La dextérité de la main derrière le chasen kubo permet d’obtenir une émulsion fine, digne des cérémonies de thé japonaises.

TRAVAIL ARTISANAL

L’aspect du chasen kubo est si simple qu’on soupçonne difficilement l’art et l’artisanat d’y jouer un rôle très important. Et pourtant, depuis plus de 25 générations, les chasen de type Kubo sont fabriqués à la main, à même le bambou local du nord de Tokyo. Pour arriver au résultat final, un seul bout de bambou est utilisé, sculpté et creusé. Pas d’assemblage, pas de collage : si un artisan a la main qui glisse, il lui faudra recommencer à même un autre bambou.
Le procédé général est mécanique, une habitude qui permet à chaque artisan d’en construire autour de 5 par jour : sécher le bambou, puis le gratter, puis le fendre, pour enfin enrouler ses lamelles autour d’un fil, lui donnant sa forme recourbée. Les gestes restent les mêmes – assurés, confiants, patients. Et pourtant, chaque chasen kubo est unique.

Suivez-nous — Inscrivez-vous à notre infolettre pour faire le plein d'exclusivités.

Une réalisation e-commerce de yafoy