La boîte à thé

Nous parlons du thé, de recettes, de lectures, de voyages et d'entreprenariat

10 article dans la catégorie "À la découverte du thé"

26/5000 Do you know William?

The william stockings

William is the icon of good casual taste: relaxed office attire, chic socks, a radiant smile of confidence and balance ... From head to toe (dressed in good fancy socks), William's mission is to serve of reference, to know the good clothing plans - like all the other good addresses.

When we discovered a similar model that T.surprise, we were delighted.

SocksbyWilliam offers a socks subscription, like us!

You can choose your favorite models, you subscribe to the club or a defined package (depending on the number of months), and hop, you will receive a pair of stockings per month. The model appeals to all those who try it: it is a way to suggest a bit of fantasy in your month of April, May or December.

Nothing better than good socks on the feet to warm the ends, and a good cup of tea to warm all the rest!

No need to face snowstorms, or freezing cold, just open the door of your postman to receive a [pair of stockings] http://www.socksbywilliam.com/) and a box of teas.

La voie du thé au quotidien : un art de vie

woman-coffee-cup-mug-large.jpg

On peut l’acheter au pif et en vitesse au supermarché, le préparer au four à micro-ondes sans trop y mettre de cœur ou de pensée, vrai, mais le thé est beaucoup plus qu’un sachet d’herbes à infuser! En effet, saviez-vous que le thé est la deuxième boisson la plus consommée à travers le monde, arrivant avec une bonne médaille d’argent après l’eau? Angleterre, Égypte, Chine, Japon – le nombre de pays où le thé possède une importance majeure n’est pas bas, et les rituels qui y sont associés incorporent réellement cette boisson à la fabrique même de la vie quotidienne.

Des rituels de vie et de thé

Vous doutez? Pensez un peu à l’heure du « tea time » anglais – comment cette pause est essentielle, symbolique, conservée avec passion par ceux qui la pratiquent. Voyagez dans les pays du Maghreb : les marchands auront tôt fait de vous offrir une tasse de thé brûlant afin de retenir un peu votre attention, et de vous montrer leur hospitalité légendaire. Ou encore à Hong Kong, où vous serez surpris de voir les restaurants poser une théière en début de repas afin que vous y « rinciez » vos couverts. Les rituels ont si bien intégrés le quotidien que l’habitude est devenue culture, et que le thé lui-même est devenu un art de vivre.

Le zen japonais

Toujours pas convaincu? Peut-être faut-il loucher un coup vers le Japon, qui a fait de sa cérémonie du thé un tenant majeur de la culture. Au même titre que les haïkus, que l’origami et que l’art décoratif et architectural nippon, la cérémonie du thé dénote ce même sens d’élégance et de minimalisme. C’est qu’à la base, la « voie du thé » était pratiquée par des samurais recherchant leur « zen » intérieur au milieu d’un pays chaotique. Cette quête de paix et de sérénité est toujours valable dans un monde moderne effréné.

C’est pourquoi adopter le thé comme une manière de vivre (chado, la voie du thé) permet de se recentrer et de se reconnecter à une culture – et à une plénitude intérieure. Rien de moins!

À la découverte des multiples facettes du thé

Découvert il y a plusieurs millénaires en Chine comme plante de guérison, le thé est devenu une boisson appréciée qui a pu se propager à travers la planète et devenir le deuxième liquide le plus consommé au monde, après l’eau. Or, puisque les découvertes ne cessent jamais, voici notre segment thé du jour!

L’art du thé :

Les amateurs de thé vous diront qu’il y a tout un art dans la préparation du thé, et ils ont bien raison! Mettre une poche (ou un infuseur) dans de l’eau chaude peut sembler enfantin, mais plusieurs variables doivent être prises en compte : température de l’eau et temps d’infusion se placent en tête de liste. Il n’y a malheureusement aucune recette universelle, juste quelques considérations qui deviennent une expertise « instinctive » au fil du temps. Par exemple : l’eau doit frémir, sans atteindre son point d’ébullition. Le temps d’infusion doit être adapté au thé que vous buvez – vous ne voulez ni d’un thé trop faible n’ayant pas eu le temps de relâcher ses saveurs ni d’un thé amer parce que vous avez oublié de retirer votre infuseur – ou que vous avez eu l’idée de presser la poche de thé avant de la sortir de là!

Déguster son thé est aussi un art en soi. Nuage de lait ou cuiller de sucre? Contrairement au café, adoucir un thé n’est pas un crime! Cependant, il faut savoir que le sucre diminue certains des effets santé du thé (notamment, le régulateur de faim).

Les artistes et le thé

Il n’y a pas que la préparation et l’appréciation du thé qui titille les sens et la créativité. Plusieurs artistes ont choisi le thé comme sujet – ou comme médium! À Versailles, une installation en forme de théière géante a été installée. Œuvre de Joana Vasconcelos, cette fantasque structure serait directement inspirée d’Alice au Pays des Merveilles. Le thé est aussi utilisé comme médium d’art : la Malaisienne Hong Yi en a fait un art en soi! Son portrait d’un homme préparant un teh tarik (thé sucré local), réalisé à l’aide de 20,000 poches de thé, a beaucoup fait parler. La vidéo de la réalisation de l’œuvre est du bonbon à nos yeux de buveurs de thé!

Cependant, si vous n’avez pas le temps d’infuser 20,000 poches de thé ou l’espace pour installer une théière géante dans votre cour arrière, vous pouvez aussi enjolivez votre cuisine d’une théière transparente et de fleurs à thé. La fleur à thé, gong yi cha (littéralement « thé artistique » en chinois), infuse tranquillement votre eau en ne perdant ni sa forme ni ses couleurs extraordinaires. Un vrai plaisir esthétique pour les yeux – et des goûts sensationnels pour les papilles!

L’origine et la propagation des thés et des infusions

Plantation de thés

Le thé a de nombreux bienfaits – tant sur votre santé que sur votre apparence que sur votre spiritualité. Il est aussi un excellent digestif! Il n’y a qu’à regarder du côté de l’Asie pour voir que le thé vert et noir a fait ses preuves assez longtemps. Depuis quand, d’ailleurs?

L’histoire du thé remonte à plusieurs millénaires. La légende date sa découverte la date à l’an 2737 avant notre ère : l’empereur Shen Nong aurait été l’épicentre de cette page de l’histoire. Toutefois, les premières mentions crédibles décrivant le thé comme un breuvage ne datent que du 3e siècle avant notre ère. Avant cela, le thé était utilisé comme une herbe médicinale.

Or, lorsque le mot s’est passé et que le thé a été découvert dans de nouvelles cultures, cela n’a pas apporté que des bienfaits! L’Empire britannique, une fois que leur obsession pour les infusions chinoises a bien pris racine, s’est tourné vers un moyen assez vil pour financer cet échange du bout du monde. En effet, ne pouvant plus payer les Chinois de pièces d’argent, ils leur proposèrent une autre monnaie d’échange : l’opium obtenu en territoire indien. Et ainsi, l’obsession du thé des Anglais causa une énorme vague de toxicomanie en Chine.

Heureusement, l’histoire a laissé ces vilaines histoires dans le passé. Aujourd’hui, les Chinois et les Anglais peuvent siroter leur thé, de même que le restant du monde, sans avoir à inclure des procédés douteux de drogue dans le procédé!

En outre, comme le thé a pris une telle place, on retrouve ses objets associés même chez qui n’en consomme pas. Les théières et autres services à thé sont souvent si bien travaillés, si élégants ou mignons, qu’on les trouvera derrière une vitre, servant des fonctions décoratives.

Mais heureusement, on peut faire joli et pratique à la fois! Les buveurs de thé, de nos jours, ont aussi un tas d’accessoires chouettes. Ceux-ci remplissent la double fonction d’être esthétique et pratique! Ainsi, des infuseurs à thé en forme insolite ou farfelue (un chat ou un poisson, par exemple) font fureur sur le marché!
Voilà qui alimente joliment notre longue histoire d’amour avec le thé!

Le mode d’emploi d’une boisson simple mais pas simpliste!

Préparer le thé

Préparer une bonne tasse de thé est tout un art! Du moins, c’est ce que vous direz les Anglais – ou les Japonais intéressés par la cérémonie du thé. Si les sortes de thé préférés et les rituels varient d’un pays à un autre, il reste une foule de détails qui sont vrais partout à travers le monde. Certains sont des recommandations (utiliser de l’eau de source ou de l’eau filtrée plutôt que de l’eau du robinet; faire chauffer dans une bouilloire plutôt qu’une casserole pour ne pas « corrompre » le goût). D’autres sont des règles à suivre – quantité, méthodes, temps. Voyons-y de plus près.

Que ça chauffe! (Mais pas trop)

Existe-t-il une règle d’or décidant de la température idéale de l’eau? Pas exactement – ou plutôt, cela dépend du thé en question! Pour le thé vert, on voudra une température de 70 degrés; pour les thés noirs, cela peut aller jusqu’à 20 degrés plus haut. Or, et cela vous surprendra peut-être, l’important est de ne pas utiliser d’eau bouillante. Si votre eau commence à frémir, elle est bien assez chaude!

Infuser à la perfection (dosage et temps)

Il faut ensuite décider de la quantité de thé à infuser dans votre eau chaude. Vous vous direz peut-être qu’il suffit de mesurer une cuiller à thé pour chaque tasse – après tout, on n’a pas donné ce nom à nos cuillers pour rien! Cela dit, une cuiller mesure le volume et, entre un thé vert tout en feuille et un thé noir plus dense et moulu, la quantité de thé contenue dans une cuiller est très différente! Alors, on calculera plutôt par le poids : 3 grammes de thé par tasse d’eau.

Le temps d’infusion dépendra aussi du thé. Noir, il sera infusé 2 ou 3 minutes, pour ne pas devenir amer. Oolong, il devra infuser au moins 5 minutes, pour qu’il ait le temps de développer ses arômes.

Munis de ces conseils, buvez votre thé avec plaisir!

Les maisons de thé dans le monde entier

Certaines personnes aiment voyager, mais d'autres ne le font pas. C'est pourquoi la lecture peut les amener où ils veulent. Ici, nous voyagerons partout dans le monde.
Quand vous allez ailleurs, vous ne serez pas surpris que beaucoup de choses soient différentes de notre société. En Asie, vous savez probablement déjà que les salutations ne sont pas de simples poignées de main (on le voit dans les films liés à l'Asie). De cette façon, vous ne serez pas étonné si je vous dis que les traditions du thé ne sont pas du tout les mêmes. Aujourd'hui, nous voyagerons dans le monde entier à travers des maisons de thé.

Maison de thé

Boire du thé, pour nous, c'est comme boire de l'eau ou du café: c'est surtout une boisson. Ce n'est pas pareil pour certains pays et c'est ce que nous verrons.

En Chine et au Népal, vous pouvez trouver des salons de thé et y entrer. Les gens se rencontrent dans ces endroits pour parler avec d'autres, amis ou non, et pour prendre une tasse de thé. C'est un peu similaire à nos bars, où l'on peut rire comme on veut, discuter et boire de la bière, mais avec des boissons sans alcool (comme le thé, vous l'avez deviné). Il semble que nous pourrions avoir des valeurs différentes en ce qui concerne cela. Tu te souviens quand tu sortais avec ta petite amie ou ton petit ami quand tu t'es rencontré pour la première fois? Vous êtes probablement allé dans des restaurants, des bars ou des théâtres. Mais, si vous étiez chinois, vous l'auriez peut-être fait dans une maison de thé! Aussi, nous savons qu'il y avait eu une cérémonie appelée "cérémonie du thé Gongfu" (vous connaissez probablement la variante la plus commune qui est "kung fu"). Il y a aussi des maisons de thé, un peu comme en Chine, en Corée du Sud. C'est tout à propos de cette partie du monde.

Maintenant, allons au Japon. La tradition nous montre qu'il y a aussi des cérémonies dans les maisons de thé que nous appelons cérémonie du thé japonaise. Maintenant, à l'heure actuelle, nous appelons ces "chashitsu" (littéralement "salon de thé"). Mais, plus tôt dans le temps, à l'époque d'Edo, les Japonais se rendaient à un «ochaya» (qui signifie «maison de thé») soit pour trouver l'intimité pour les couples ou pour se divertir avec la geisha. Mais, ils ne l'utilisent plus pour ça.

A Taïwan, vous pouvez trouver des maisons de thé, où les oolongs seront servis (vous savez, c'est comme les bières ou les cafés, certains sont plus populaires que d'autres, qui sont en quelque sorte rejetés ... les thés blancs pauvres!)

Au Vietnam, les maisons de thé sont plutôt des lieux de retraite au lieu d'où les gens vont discuter.

Près de nous, nous savons tous que le thé a été implanté en Europe, et nous imaginons tous un dicton britannique: «Voulez-vous du thé?» Mais ils n'ont pas les mêmes traditions qu'en Asie, c'est beaucoup plus un passe-temps qu'une tradition . Ce passe-temps a traversé les pays du Commonwealth (ici, au Canada) et est devenu très populaire.

Maintenant, nous pouvons les trouver partout avec des variantes comme en France, dans un "salon de thé", où vous trouverez des pâtisseries et des cupcakes. Ils l'ont fait à leur manière. Il y en a en Allemagne, en République tchèque, en Lettonie, etc. Cette tradition s'est répandue partout dans le monde, comme la neige sur le sol en hiver.

Chocolate teas or fruit teas? Choose !

We all know the tea bags we buy in stores. Now, the teas are up for reform: we can also take them in jars, with bags next to them and our little teapots or travel cups. Yes, it serves to go faster in the morning (or to take a good time with a small tea service), BUT it is very useful to add several other ingredients and invent tea!

Let's take a look at some special teas. You should know that many teas are very classic (green tea, chai tea, etc.), but there are some that are more fun, more original.

Chocolate Tea

First of all, we can not hide the fact that tea goes wonderfully well with chocolate (we apologize again girls, yet another thing that is good with chocolate ...!) So we find it with several other flavors (or only chocolate) such as mint, orange, coconut, etc. It can be rooibos tea, black tea, green tea, and many other kinds. Just find what charms you the most, taste and test. Chocolate teas are also quite simple: you will need tea (you probably would have doubted) sugar, water and dark chocolate (black, not milk chocolate, do not forget).

Fruit Tea

Then, for those who are not loyal lovers of chocolate, there are other ways to enjoy a good tea, less sweet: fruit teas. Citrus tea (lemon, lime and others) is often associated, but it can also be found in small wild berries (or fruits, simply). So, you'll have guessed, we can create a multitude of different drinks, without fear of missing them. I think you can let your soul express and put what you want most. May your fruit be mashed, whole or in pieces, add them to your tea!

Slice of Life: I imagine you noticed that many people started taking water and incorporating fruit so that the flavors spread there.

Let me tell you a little secret: they just forgot to add tea to enhance the flavors and enhance their taste. Few people know it, but adding tea to this water is a great way to drink something great!

So you'll have strawberry tea, blueberry tea or raspberry tea in your own image. Do you want to put red berries as you want? As you wish. You can invent your own drink. Do not hesitate to test, to make mistakes, but also to create masterpieces. Do not be afraid to let the cook go in you, add the herbs that could make your tea exceptional!

Do as you wish, listen to your heart and your tea will be perfect.

Iced Tea, herbs and fruit for a sunny day

At first, we all know that tea is a hot beverage, but when it’s too hot outside, when we can’t stop sweating and when we only have one thing in our mind – cool down – it seems that this option is not really the best. We opt for a beverage very cold instead of this: iced tea.

Ice tea

What is perfect with iced tea is that there is the possibility to have several flavours, most of the time these are fruits, which remind us of these hot days of summer. So, don’t forget that you can use herbs and fruits (we usually see lime or lemon, but if you want to put strawberries or cranberries in it, feel free) to mix them with the tea, if there are not yet. Iced tea means two different things: a cooled tea or a tea with ice.

We can also add, just to make it funnier and to give a sweet taste to iced tea, things that we call iced tea sweeteners. These sweeteners can be found as syrups or sticks. You can bring your sticks everywhere you want. That’s a simple way to add some happiness in your life!

Iced tea has now covered a big part of the planet, from west to east, in almost all countries, and, obviously, every culture puts his two cents in his recipe. At some places, this one is sweetened, but it can be carbonated (or not), flavored (or not), etc.

A lot of brand marks developed their own recipe (Lipton, Nestle, Brisk, Coca-cola and a lot more…) All these companies are fighting (oh yes, they are, always, they want more notoriety) and they wish they make happy the greater amount of palates all around the world, as in everything.

Surprisingly, iced tea successfully reached Asian cultures. For everybody, it is simple, efficient and quick: we can bring this beverage everywhere, because you find it most of the time in bottles. It’s also simple to do it. So, get your pitcher!

Wait, there are some rules to follow if you want to have a perfect iced tea:
1. Don’t be stingy on tea.
2. Don’t infuse too much (use more tea).
3. Add sugar when it’s hot (or use syrup/sticks)
4. Wait so it cool down a little bit before refrigerating.
5. Do it yourself even if bottled ones are good!

Now, you need your imagination. First, you have to infuse the tea leaves, no matter which you chose (but, you have to make sure they stay in water for the proper time) in water at room temperature for 30 minutes or more (until a full night).

Here, you will have to think about what you love. Use your fantasy: add herbs and fruits, and ice (of course… I know you knew). Everything is going to be perfect, trust yourself.

Get your cups on the table, enjoy the sun with a cooling beverage! Don’t be shy to do it when it’s snowy or when it’s cold outside, it’s always refreshing.

Let us talk to you about tea ...

Tea Discovery

Settle down, bundle up tightly in your blankets, warm. We will put ourselves in the skin of teas to better understand their history.

Chinese tea:

It is said in the legend that Chinese tea was discovered by chance, while Shen Nong, father of traditional Chinese medicine, did all kinds of experiments on plants. It's been 5,000 years. According to what I heard, he ate a tea leaf wet with rain and found it succulent.

Indian tea:

Absolutely not! You are completely wrong! He is a brave Indian named Dharma who went to China to devote himself to Buddhism. He had decided not to succumb to sleep during the nine years that this pilgrimage lasted. But, my parents told me that after only three years, he could not do it anymore. It was at this moment that he chewed a leaf of tea tree, taken by chance, which gave him all his vigor. Thanks to them, he managed his journey without even cheating by closing his eyes for a few seconds!

Japanese tea:

Wait for friends, everything you say makes no sense! It's neither Shen Nong nor Dharma, but Bodhi-Dharma. Frustrated at having fallen asleep, he cut his eyes to never close his eyes again and threw them furiously on the floor. I was told that, years later, he discovered that a small shrub had blossomed there. Of course, he decided to taste it and noticed that he had the power to prevent the closing of the eyes. Do not ask me how he knew that, with his eyes without eyelids ...

Quebec tea:

Well, let's see! Tea is just a few small leaves in a bag or made with hot water. It comes from the shops!

Tea historian:

Your stories are all far-fetched. I, myself, have studied its true origin. The tea trees come from China, not from India, nor from Japan, nor from the store. It was popularized during the Tang Dynasty between 618 and 907.

Matcha tea:

Yes ! And we made big bricks that were burned to make powder, hence my name "tea matcha", which is tea powder! Then came the Cha No Yu, Japanese tea ceremony that also uses me in his practice.

White tea, green tea, black tea (in unison):

Then, we arrived, the tea in bulk! It's simple, just put us in a teapot and infuse us.

Tea historian:

Subsequently, Europe discovered tea in the 17th century. It all started in Holland and then the English got it right (Earl Gray flavored white tea, for example). Then, tea has been exported all over the world ... Everyone has their own theory. There is no bad, we just have to trust our beliefs!

Tea Ceremony: Cha No Yu in Japan

Tea Ceremony in Japan

Each culture has its own festivals and celebrations. In the case of the Japanese, there is the "Japanese tea ceremony". It's a far more important moment than just putting hot tea in a travel mug to get to work as soon as possible. Indeed, tea brings the Eastern population a lot together, much more than at home.

The host, dressed elegantly with a magnificent kimono, receives his guests. It will reduce the green tea powder - we can now call it "matcha tea" - as the chocolate powder is for a hot chocolate (or cold). Thus, it does not require the use of a filter.

The term "ceremony" is ours, Westerners, who describe it as "accompanying the celebration of religious worship" (Larousse online).

However, even in the East, they wonder why to make simple when we can make complicated in our modern world? We like it, go through 36 different paths. That's why they named this "ceremony" in 3 different ways (two of which are variants of the same word).

  1. Cha no yu ("hot water for tea"), describing the art around this celebration.
  2. Sadō or chadō ("path of tea") which is the study of this ceremony.

As if it were not complex enough, each school of thought has its own little rules, each one has its own ritual. It's like the little routine we do every morning: no one does exactly like us.

To return to the ceremony itself, the host invites its guests to take a seat in a tea room that measures 4 tatami and a half, on average (yes, it is not only the Anglo-Saxons who use nonmetric measurement systems, but, in good French, it is equivalent to 91cm x 182 cm).

The tea ceremony is a bit like the Western etiquette at the table, its 50 knives and forks: everything must be done in the rules of art through a few steps summarized here:

  1. All utensils are cleaned by the guest (tea bowl, whip and scoop) and placed on the table in a specific order.
  2. The host will then dose the amount of matcha tea he wishes to incorporate into each of the guests' bowls.

Of course, a ceremony must have a golden rule (moreover, you should know that this rule should also be practiced in the West). This one evokes as follows: MINIMAL conversation. Calm down ! Yes, we should all get together like this, to relax! We have too little of that kind of moment in our culture.
On these beautiful words - the silence is golden - here is what puts an end to this brief interlude on the tea ceremony. It must be remembered that it looks strangely like a cake icing: everyone is a little in his sauce and there are many variations, but the base (sugar, here) remains the same.

Suivez-nous — Inscrivez-vous à notre infolettre pour faire le plein d'exclusivités.

Une réalisation e-commerce de yafoy