La boîte à thé

Nous parlons du thé, de recettes, de lectures, de voyages et d'entreprenariat

54/5000 Stop nibbling with your cup of tea!

In another of our articles, we discussed the subject of tea as a slimming supplement. As tea helps the metabolism to burn fat and serves as a low-calorie substitute for other drinks we sometimes like too much, it is not difficult to appreciate tea for its slimming virtues. But did you know that tea also helps fight against snacking?

By what kind of magic, will you ask us? Let's see.

Regulating your appetites: tea to the rescue

The short answer to your question is found in Green Tea's EGCGs, which help lower the level of glucose in your body and improve the circulation of insulin in your blood. It's great for diabetics, but what does it mean to you? Well, by stabilizing your glycemic index, you avoid the sudden surges of sugar in your blood - these glucose surges are responsible for your sudden cravings for snacks and unhealthy foods. By keeping your sugar level at a regular level, tea allows you to better control your appetites and impulses to vending machines!

In addition, among the diuretic virtues of tea, we find this little gem: tea apparently promotes the production of satiating hormones. In short, an appetite suppressant effective against nibbling!

Avoid the bad habit of snacking without thinking while preparing your tea

Unfortunately, we can not say that snacking is always (or even generally!) A result of hunger. There are many people who nibble because they are bored or out of habit - when they come back from work, it's the snack bar, and before the dodo, the choco bar. Each one's rituals, but any ritual is not good for the line!
However, the preparation of tea is a ritual in itself and will give you the opportunity to stop for a moment and think, rather than act mechanically, under the influence of stress or boredom! By giving you a moment to refocus (and perhaps even socialize with family or colleagues), you may find that you are not hungry at all and that your cup of tea is enough for you as a break!

Théine et caféine : quelle différence chez ces stimulants?

Votre thé contient aussi de la caféine – mais votre corps le voit différemment!

Soyons clairs dès le début : thé et café contiennent tous deux de la caféine. Cela étant dit, la quantité de caféine retrouvée dans votre thé est négligeable (il y a 3 ou 4 fois moins de caféine dans du thé que dans du café), ce qui en fait une alternative géniale à l’éternelle tasse de café.

Remarquez également que la caféine est absorbée différemment, de façon plus stable, par votre corps quand vous buvez une tasse de thé infusée qu’une tasse de café. C’est sans doute pour cela que le mythe du thé sans caféine réussit à circuler!

Cela dit, l’élément plus important dans le thé, c’est la théine. Or, en quoi est-ce que celle-ci diffère de ce que plusieurs considèrent (souvent à tort) son « homologue », c’est-à-dire la caféine?

Pics d’énergie et marathon de stimuli

L’acceptation générale veut que le café excite, tandis que le thé stimule. C’est pourquoi Garfield ne peut fonctionner avant sa première tasse de café (et il n’est pas le seul que l’on connaisse!), et c’est aussi pour ça que les gens qui ont des problèmes de sommeil limitent leur consommation de café au matin, l’évitant coute que coute le soir.
En gros, la caféine a un effet intense et immédiat : dès la première gorgée, votre corps semble s’éveiller tout d’un coup. L’effet retombe après deux ou trois heures de façon assez abrupte. C’est pourquoi il n’est pas rare de voir les gens engloutir tasse après tasse de café « par nécessité ».

Le thé et sa théine, au contraire, stimulent votre organisme de façon plus subtile et régulière. Vous observerez sans doute un effet vivifiant en buvant votre thé (en particulier s’il s’agit de thé noir), mais cet effet n’aura pas la vigueur du café. Cela dit, cette sensation de vitalité et cette stimulation intellectuelle vous durera au moins six heures, assez pour passer au travers de votre journée avec alacrité!

Donc, si vous voulez être plus vigilant sans nécessairement être plus énervé, le thé et sa théine est le choix logique. Idéal pour la concentration et la méditation.
Théine et caféine : quelle différence chez ces stimulants?

Mince alors! Le thé facilite la perte de poids!

Le thé n’est pas seulement vanté pour ses (nombreux!) bienfaits sur le système et sur votre santé. Il est aussi une des suggestions préférées de tous ceux et celles qui sont à la diète pour perdre un peu de poids! Non, le thé n’est pas une boisson magique qui vous fait perdre quelques kilos à chaque gorgée, mais ses effets minceurs sont une bonne addition à un régime.

Le bon suppléant

Commençons par couvrir l’évidence : si dans votre vie quotidienne, vous consommez beaucoup de boissons gazeuses et de jus du commerce, c’est que vous consommez beaucoup de calories et de sucres « inutiles ». Ils sont la première chose à couper pour perdre du poids facilement et, bonne nouvelle, le thé est un parfait remplaçant! Avec ses nombreuses déclinaisons de saveurs, le thé fournit tout le goût, sans les calories!

Une tasse de thé pour accélérer votre métabolisme

Ah! Le fameux métabolisme, celui qui devient lent avec le temps et qui fait en sorte que les calories qu’on brûlait auparavant à une vitesse folle stagnent désormais dans nos réserves de graisse. Vous connaissez le phénomène : un ou une jeune étudiant(e) se permet de manger de la pizza à tous les repas et de la crème glacée pour déjeuner et les kilos ne s’additionnent que lentement… À trente ans, cependant, les plaisirs coupables laissent des traces beaucoup plus voyantes!
Eh bien, cela, c’est la faute du métabolisme qui carbure au ralenti.

Or, le polyphénol qu’on retrouve dans le thé vert inverse, si l’on veut, les effets du temps. C’est comme donner un élixir de santé à votre organisme qui, tout d’un coup, intensifie les taux d’oxydation de la graisse et accélère la conversion calorique. Sans effort, grâce à un « nettoyage système » de votre métabolisme, vous perdrez du poids tout en mangeant les mêmes aliments qu’auparavant. L’effet est subtil, mais à la longue, les résultats ne mentent pas.

On retire ce qu’on disait plus tôt : finalement, il y a bien quelque chose de magique dans cette tasse de thé!

Éveillé et alerte : comment le thé peut vous donner l’élan anti-fatigue dont vous avez besoin

Un allié puissant contre la fatigue

Saviez-vous que posez des poches de thé froides et humides sur vos yeux aident à dissiper la fatigue dans cette région et à atténuer les cernes?

Saviez-vous aussi que, outre cette façon chouette et agréable de « recycler » ses poches de thé, les vertus du thé comptent également une propriété préférée des étudiants en fin de trimestres et des travailleurs qui ont de la difficulté à rester éveiller le matin, c’est-à-dire : la faculté de combattre la fatigue? Bien entendu, le meilleur remède contre l’épuisement reste toujours une bonne nuit de sommeil – et cela est d’autant plus vrai lorsqu’il est question de conduire de longues heures prudemment.

Toutefois, quiconque cherche un moyen alléger la fatigue et de secouer un peu son cerveau des brumes sera content de trouver un allié dans sa tasse de thé.

Voyons voir : les études montrent que la consommation de thé est associée à des performances plus productives au travail et une sensation réduite de fatigue. D’autres recherches suggèrent que le thé aurait des effets positifs contre les symptômes de fatigue chronique. Ces effets sont toutefois vaguement réduits lorsque du sucre est ajouté à la tasse de thé. Normal, considérant que le sucre est bien connu pour ralentir notre système de manière général, après une courte pointe d’énergie!

Les ingrédients derrière ces bienfaits vitalité

Le thé vert contient plusieurs ingrédients servant de stimuli : de la caféine, de la théanine, des vitamines C… Chacun de ces éléments joue son rôle pour vous garder alerte. Notez que la caféine trouvée dans un thé est la même que celle du café. Il y a toutefois quelques différences : la concentration est plus modeste dans un thé et la méthode d’infusion fait en sorte que l’effet vivifiant soit plus subtil, mais prolongé dans la durée. Quant aux vitamines C, elles aident à garder votre cerveau éveillé.
Pour des thés encore plus stimulants, considérez du thé noir (fort en caféine, mais plus faible en antioxydants) et/ou le thé au ginseng (une des plantes les plus stimulantes répertoriées!).

S’antioxyder grâce au thé!

La source parfaite d’antioxydants est dans votre poche de thé!

Avec toutes les recherches effectuées sur les bienfaits des antioxydants, ce petit boost de vitalité est un élément dont vous ne voudrez pas vous passer! Dans les cas les plus extrêmes, il aide à combattre le cancer, les problèmes de cœur et le diabète. Dans la vie quotidienne, c’est le vieillissement des cellules et le cholestérol qu’il combat.
Or, saviez-vous que votre tasse de thé contient dix fois plus d’antioxydants que votre portion de fruits divers? Pas mal, non? Si on considère en plus de cela que votre infusion ne contient ni calorie ni sucre (à moins que vous adoucissiez, ce qui est permis, bien sûr, mais peu nécessaire), il est facile de déduire que pour faire le plein d’antioxydants, le thé est donc la source vers laquelle se tourner.

Les antioxydants sont pompés comme des vitamines miracles, mais comment fonctionnent-ils?

D’accord : l’antioxydant agit contre les oxydants, le nom le dit, et les publicités et articles santé vous répètent que c’est un truc génial pour votre corps. Même si vous ne comprenez pas les mécanismes complexes de votre diète, vous êtes quand même capable de comprendre que cholestérol = mauvais et que antioxydants = bénéfique.
Toutefois, investiguons un peu le sujet.

Tout commence dans un atome d’oxygène qui se sépare en radicaux. Les radicaux libres constituent une espèce très réactive et instables – ils ne possèdent qu’un électron et, si vous vous rappelez vos cours de chimie, les électrons aiment s’associer pour former de gentils couples. Afin de trouver leur électron manquant, les radicaux se mettent donc à attaquer les autres cellules pour leur « voler » cet électron allusif. Ça vous rappelle les mélodrames de votre télésérie préférée? Comme la chipie du téléroman détruit les couples, les oxydants détruisent vos cellules, votre ADN – ils oxydent aussi vos cellules grasses. Rien de trop joli.

Or, les antioxydants aident à stabiliser ces radicaux ravageurs en leur donnant un électron. Du coup, vos cellules ont le champ libre pour se régénérer et, sans l’oxydation, votre corps reste sain et jeune plus longtemps!

Suivez-nous — Inscrivez-vous à notre infolettre pour faire le plein d'exclusivités.

Une réalisation e-commerce de yafoy